Oberstdorf im Sommer
Wanderer am Seealpsee / Nebelhorn
Skifahren Fellhorn-Kanzelwand
Fellhorn, Alpenrosenblühen, Wanderin
Fellhorn, Alpenrosenblühen, Wanderin
Tenorhornspieler auf dem Fellhorn
Tenorhornspieler auf dem Fellhorn
Oberstdorf im Winter
Oberstdorf im Winter
Français

Montagne et vallée

Pour courageux et moins courageux. Ces images vous procurent-elles l'envie de vous saisir d'un bâton de randonnée?

Oui? Alors laissez libre cours à vos jambes! Nos écoles d'alpinisme vous proposent les plus belles randonnées sous la direction de spécialistes. Des guides de montagne assermentés vous conduisent en toute sécurité jusqu'aux points de vue les plus célèbres ou vous font profiter des sentiers dérobés.

Ou bien préférez-vous les parcours plus tranquilles? Même une excursion en plaine peut être fascinante. Ou alors pourquoi ne pas faire d'abord un saut à l'établissement thermal? A Oberstdorf, il y en a pour tous les goûts ! Sur plus de 200 km, des chemins touristiques conduisent à des hauteurs vertigineuses tout en traversant aussi de charmantes vallées.

Aidez-vous des propositions de randonnées que vous fournit le site, vous pourrez ainsi déterminer quel tour correspond le mieux à vos capacités et vos envies . Pour qui préfère l'indépendance, il suffira de consulter une carte touristique et le bulletin d'information toujours actualisé délivré par l´"Alpinberatung" où vous retrouverez les prévisions météorologiques, l'état des chemins, l'ouverture des structures touristiques et des refuges...
Vous pourrez faire le tour de l'étang Moor, monter sur le fameux Höfats ou bien simplement traverser le parc de l'établissement thermal. Que vous vous promeniez à deux ou que vous entrepreniez une joyeuse randonnée en groupe, vous profiterez pleinement de la nature et trouverez toujours un endroit agréable pour faire une halte; et c'est bien là l'essentiel : profitez et respirez.

Perspectives et coups d'oeil

Les amateurs de corde raide rêvent du fameux Heilbronner Weg connu dans le monde entier. Les „conquérants de sommets“ se rencontrent aux via ferrata de Mindelheim et de Hindelang. Les amoureux de randonnées explorent les nombreux refuges de montagne. Grâce aux téléphériques du Nebelhorn, du Fellhorn ou du Söllereck, les moins sportifs pourront admirer confortablement le panorama grandiose qui leur est offert (400 sommets sont ainsi visibles depuis le Nebelhorn). Les gorges du Breitach (Breitachklamm) offrent quant à elles un spectacle impressionnant. L'eau a mis 10.000 ans à former cette merveille de la nature unique en Europe centrale!
Hélas, les vacances sont souvent courtes et ne permettent pas d'épuiser les possibilités d'excursions. Mais on peut toujours revenir...

Pas à pas

Commencez lentement: Nos itinéraires situés sur le terrain de l'établissement thermal vous remettront doucement en forme sans toutefois vous essouffler. Les sentiers thématiques vous montreront la faune et la flore locales et les possibilités d'excursion un peu plus sportives ne manquent pas, comme le prouve n'importe quelle carte.

Dans la nature des choses

„Bauern bildt euch etwas ein, alles will jetzt baurisch sein“ (Paysans, vous pouvez vous monter le bourrichon, maintenant que tout le monde veut être rustique), c'est ce que l'on peut lire sur une carte à jouer bavaroise de 1765. A la cour de Nymphenburg, on imitait des noces villageoises et, à Versailles, Marie Antoinette voulait absolument traire une chèvre. Naturellement, le seau n'était pas en bois mais en fine porcelaine de Sèvres... Si on l'avait su à Oberstdorf, on aurait certainement secoué la tête. Les coutumes en guise de mode?
Cela ne peut venir à l'esprit que de quelqu'un qui n'a jamais été ici et qui n'a jamais ressenti à quel point les vraies coutumes sont enracinées, à quel point, au-delà de toute tendance, elles expriment une évidence absolue.
Foi et superstition se manifestent au musée régional où sont exposés de nombreux objets dans plus de 30 pièces. On y découvrira la chambre du poète, la distillerie de gentiane, l'ancien artisanat boulanger, la croix de la Passion de 1673 qui rappelle la profonde piété des alpinistes. A la fois source de nourriture et ennemie, la montagne était autrefois considérée comme un sujet vivant qu'il valait mieux aborder avec respect. L'exposition sur l'alpinisme nous informe sur le courage nécessaire à „vaincre“ un tel géant.

Art et vaches

La partie la plus importante du musée est consacrée à l'élevage des bovins et à l'agriculture.
Ce n'est pas un hasard si l'on trouve dans le « Gade » (la chambre à coucher), un judas donnant sur l'étable. Le bétail, au même rang que le gibier jalousement protégé, était une source vitale et demandait une attention toute particulière.
On ne négligeait pas non plus le sens artistique: Admirez les moules à beurre merveilleusement sculptés, les riches broderies du costume régional et du costume « historique », sans oublier la touchante beauté de l'image miraculeuse des chapelles de Loretto!

Hier comme aujourd'hui

Les coutumes, à Oberstdorf, ne s'arrêtent pas à la porte du musée. On les retrouve partout: dans les fêtes religieuses qui, aujourd'hui encore, déterminent le rythme de l'année, dans les petites chapelles en bordure du chemin, dans l'artisanat d'art et naturellement dans l'agriculture. C'est surtout cette dernière qui a permis de sauvegarder coutumes, paysages et origines. C'est peut-être aussi pour cela que nos hôtes aiment tant Oberstdorf, sa région et ses habitants.